Lycée : sa légende

 
La rue du Mirail, située dans le centre de Bordeaux (voir plan ci-dessous), tient son nom d’une légende selon laquelle, au carrefour formé par les rues du Mirail, Gratiolet et des Augustins, se trouvait un puits très profond dans lequel vivait, dit-on, un serpent. Il avait le pouvoir de faire mourir tous ceux qui le regardaient.
Des femmes curieuses vinrent chercher de l’eau et voulurent voir ce qu’il y avait au fond du puits, savoir quel était ce bruit que l’on entendait. Le serpent les vit, leurs regards se croisèrent et elles tombèrent mortes autour de la margelle. Un soldat courageux, se précipitant alors au travers de la foule désolée, annonça qu’il détenait un secret appris en Égypte.
« Grâce à lui, je vais délivrer BORDEAUX » cria-t-il et saisissant une corde, il descendit un miroir au fond du puits. La bête vit son image, son propre regard, et après un grand saut et un cri ef­froyable, expira. Le miroir ou « Mirail » avait fait son œuvre… Ce puits a été supprimé en 1840.

Le Lycée d’hier, d’aujourd’hui et de demain

Ce simple chemin rural au-delà de l’enceinte médiévale (actuel cours Victor-Hugo) devient la rue du Mirail lorsque les notables de la magistrature de l’Ancien Régime y font dresser de somptueux hôtels particuliers (au n° 29 Hôtel Leberthon, actuel Crédit municipal ; au n° 43 Hôtel de Razac…). Au n° 36, l’hôtel du président Pichard allait devenir l’institution du Mirail en 1850. Cette grande maison bourgeoise à trois corps fut construite pour Jacques Lecomte en 1650. Ce fut une construction totalement neuve ou un grand remaniement d’un bâtiment plus ancien. On ne connaît pas le nom de son architecte. Le propriétaire, qui était conseiller à la cour du roi à Bordeaux, mourut en 1659 et son fils François Artus en hérita.
En 1735, la maison fut vendue au conseiller au parlement Pierre de Pichard et en 1826 le comte de Puységur acheta la propriété. À cette époque, l’immeuble porta le nom d’Hôtel de Puységur. L’Hôtel Lecomte est le mieux conservé de tous les hôtels particuliers du XVIIème siècle à Bordeaux.
Devenue maison d’enseignement dès 1850 grâce à la congrégation de la Sainte-Famille, l’Institution du Mirail ne cessa de se consacrer à l’éducation et à la transmission du savoir. Lycée d’Enseignement­ général mixte, il fait partie aujourd’hui du réseau « Bordeaux Victoire » regroupant plusieurs établissements de ce côté de la ville : école et collège
St Julien Victoire, lycées techniques et professionnels Saint-Vincent de Paul et Sainte-Famille Bordeaux. Enfin, toujours en marche vers l’avenir, le Mirail réalise depuis la rentrée 1998 une innovation unique en Aquitaine : Le lycée du Matin.
2004 marque la rénovation de la façade de l’Hôtel Lecomte ainsi que de son magnifique escalier XVIIème à voir absolument !
Enfin, grâce à l’investissement financier du Conseil Régional d’Aquitaine, le lycée rénove la façade et le self en 2013. Une nouvelle statue de la Vierge est placée sur le toit de la chapelle.

Le mot de la directrice





Bac 2021 « le grand chambardement »

Tout a déjà été dit sur cette énième réforme de l’Éducation nationale, mais il serait facile de ne retenir que la disparition des séries L ES et S. Certes les élèves vont pouvoir choisir des spécialités en fonction de leurs points forts, mais ils doivent le faire en fonction de leur orientation post-bac (ex : postuler sur une fac de bio et avoir abandonné SVT serait une gageure !)

Deuxième écueil, l’examen prend davantage en compte le contrôle continu (30% épreuves communes 1ère et Tale, 10% bulletins / livret scolaires). Fini l’élève moyen qui se réveille au mois de mai et table sur la chance pour obtenir son diplôme. Un changement des mentalités s’impose, désormais le lycéen de 1ère commencera son bac dès le 2 septembre 2019… Mais je sais que les lycéens du Mirail ont une grande faculté d’adaptation et que le grand oral fera la part belle à leurs talents d’orateurs !

L’équipe ÉDUCATIVE

 
 

L’équipe éducative et administrative du lycée du matin

De gauche à droite
M. Mougenot – I. Ballan – L. Zhani – S. Sautede – C. Lacoste – W. Golitin – S. Huet – A. Defago – P. Chaunard

Dialoguer :

L’interlocuteur privilégié est le professeur principal de la classe. Vous pouvez rencontrer également tout autre professeur en demandant un rendez-vous. Pour les questions concernant :
Les ateliers, contactez N. Dumas,
Les lycéens, Mme Coucharrière
Les étudiants, M. Santos et Mme Ricaud.

Prévenir :

D’une absence (même pour une demi-journée), ou de tout autre problème d’organisation scolaire vous demandez le service éducatif. Pour les étudiants, Mme Ricaud.

Obtenir :

Un document administratif, adressez-vous au secrétariat des élèves, Mme Chaunard ou Secrétariat de direction, Mme Bernès-Heuga.

Payer :

Pour toute formalité comptable, prenez rendez-vous avec l’attachée de gestion, Mme Rodriguez ou la comptable, Mme Lartigue.

Se documenter :

Pour toute recherche, scolaire, personnelle et d’orientation, Mme Clin et son équipe vous accueillent au C.D.I.

Partager :

Ses convictions, ses compétences, ses joies, ses peines, participer à des actions de solidarité, se préparer aux sacrements, s’informer sur les propositions diocésaines, Mme Duchet est à votre disposition à l’aumônerie dans un lieu accueillant.

Horaires du lycée

 

 

Exemple d’emploi du temps d’une classe de Seconde

 

Pédagogie

Un emploi du temps centré sur l’élève

 

Pourquoi ?

Permettre aux jeunes d’avoir une journée beaucoup moins chargée (5 h de cours au maximum). L’emploi du temps est ainsi mieux réparti dans la semaine. Les enquêtes, que nous avons réalisées auprès des parents d’élève du Lycée du Matin, révèlent une satisfaction générale quant à ce nouveau mode de fonctionnement. De plus, la plupart d’entre eux, ont remarqué des améliorations notables dans leur vie familiale, ainsi que dans les résultats scolaires de leur enfant !
En effet, les après-midi ainsi libérés permettent une meilleure organisation du temps de travail personnel.
Et, le plus important à nos yeux, cela permet enfin une « double réussite », c’est-à-dire que chacun peut réussir ses études sans pour autant sacrifier ses passions.

Comment ?

Cette organisation repose sur une semaine étalée sur six jours, du lundi au samedi matin. Les cours ont lieu de 8h à 14h (12h le samedi), avec une heure de pause déjeuner. Tout cela, bien entendu, sans changer ni l’horaire des cours ni leurs contenus obligatoires fixés par le Bulletin officiel de l’Éducation nationale.

Stages de révisions

Chaque année, deux semaines de stage sont proposées aux élèves. Des enseignants d’établissements extérieurs participent aux côtés des professeurs du Mirail.

Le stage de Pâques est axé sur les révisions des matières présentées au Baccalauréat. Le stage de pré-rentrée qui a  lieu fin août permet aux élèves de réviser les acquis nécessaires pour intégrer, dans de bonnes conditions, la classe supérieure.

Seconde aménagée : un nouveau départ

 

 

 

Pourquoi  ?

Depuis plusieurs années, nous réfléchissons aux difficultés que pose l’adaptation au rythme du lycée. Pour les jeunes, ces difficultés sont souvent liées à un manque de confiance en eux-mêmes ou en l’école, à des méthodes mal adaptées ou mal maîtrisées, à une absence de motivation…

Pour qui ?

C’est une des classes de Seconde (parmi les 8 Secondes du Lycée) qui s’adresse, en environnement lycée, à un élève de troisième :
– Pour qui le redoublement ne serait pas profitable.
– Pour celui qui n’a pas atteint le niveau de passage vers une Seconde générale et technologique, mais qui en est proche.
– Pour celui dont le projet personnel est imprécis ou, au contraire, dont le projet nécessite des études longues.
– Souvent c’est également un élève en difficulté pour de multiples raisons (méthodes mal maîtrisées, manque de confiance en soi…).

Les moyens : une équipe à l’écoute des jeunes

Un encadrement renforcé : tutorat, concertation régulière de l’équipe enseignante.
– Une mise en place d’études pédagogiques.
– Des ateliers théâtre toute l’année.
– Classe environnement patrimoine.
– Projet d’année réalisé par chaque élève.
– Recherches pédagogiques.

Comment s’inscrire ?

Vous devez prendre rendez-vous avec la responsable de la Seconde aménagée (Mme Klein) qui vous remettra un dossier de candidature à constituer. Ce dossier nécessite l’accord et l’avis du collège d’origine. Une commission constituée des enseignants de Seconde aménagée sélectionnera fin mai les élèves retenus.

Les objectifs : « vivre le lycée autrement »

– Permettre à l’élève de retrouver confiance en lui et en l’institution scolaire.
– Permettre et favoriser l’épanouissement personnel.
– Acquérir des méthodes.
– Consolider des acquis pour suivre un second cycle général ou technologique dans de bonnes conditions.
– Se sentir bien dans un environnement scolaire et acquérir autonomie et responsabilité.

Pour leur journée d’intégration, en septembre, la classe de Seconde aménagée a découvert la région de la Dordogne. La visite de l’Abbaye de Cadouin et de son magnifique cloître a permis de comprendre la vie quotidienne des moines à l’époque de la Révolution. La visite de la bastide de Belves a permis de comprendre l’organisation d’une « ville nouvelle » au Moyen-âge. Les élèves ont pu dévoiler leurs talents artistiques en taillant une sculpture dans le calcaire et en fabricant du papier chiffon. Ce séjour environnement et patrimoine offre aux élèves l’opportunité de mieux se connaître et de rencontrer les camarades et les professeurs dans un autre cadre que celui de l’école.

les arts appliqués

 

 

Option design en Seconde

Bac STD2A : Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués

C’est quoi ?

Cette option design permet, dès la Seconde, de découvrir des outils du design et les démarches utilisées dans l’industrie. Les élèves réaliseront du design de produit, du design de mode, apprendront à dessiner un logo et aménager un espace, etc. Elle fait aussi découvrir les différents domaines du design à travers leurs aspects historiques, techniques, esthétiques et socio-économiques.
Le Bac STD2A permet d’être confronté progressivement à l’enseignement artistique. En Seconde, celui-ci débute avec l’option « création et culture design ». Il devient plus approfondi en Première et Terminale avec la mise en place des bases fondamentales communes aux métiers de la création.

Que faire après ?

Le baccalauréat STD2A est un tremplin pour les formations artistiques. Il offre la possibilité de poursuivre vers des études supérieures au sein de grandes écoles. Les élèves issus d’un BAC STD2A peuvent intégrer tous les BTS en Design ou DNMADE (Diplôme National des Métiers d’Arts et du Design). Nos élèves ont pu intégrer par la suite des écoles d’architecture, des écoles des Beaux-Arts, des facultés d’arts plastiques ou d’arts appliqués, l’école du Louvre, l’école Boulle, les Arts décoratifs, l’école Nationale Supérieure des Arts appliqués et des Métiers d’Art Olivier de Serres…

Les Arts plastiques

 

 

Baccalauréat Littéraire Arts plastiques

Option facultative pour tous les autres baccalauréats d’enseignement général et technologique. Cette option a pour finalité le développement de l’imagination créative, de l’expression personnelle à travers des domaines aussi variés que la peinture, le dessin, la sculpture, l’installation, la vidéo ou la gravure. La pratique est inextricablement liée à des références culturelles diverses, des premières formes d’art jusqu’aux créations contemporaines. Dès la Seconde, un enseignement d’exploration Arts visuels propose divers projets : carnet d’artiste, film d’animation, découverte des musées. Une option facultative permet également aux élèves d’associer pratique et culture artistiques en vue d’une inscription en 1ère littéraire option Arts plastiques.

Sorties Culturelles

Ces trois années sont ponctuées de visites régulières dans différents lieux culturels de la région.
En Terminale, nous privilégions des sorties liées à l’Art moderne et contemporain, pour répondre, no­tamment, aux exigences du Baccalauréat.

Un lycée international

Italie
Angleterre
Portugal
Allemagne
Chine
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

La section européenne espagnole

La section européenne espagnole accueille des élèves de Seconde motivés pour échanger en espagnol. La particularité de cette classe est de suivre un enseignement en espagnol d’une partie du programme d’histoire, géographie (2 heures par semaine avec le professeur de la matière ayant au préalable reçu l’agrément dans la langue). Les cours portent sur le programme officiel et, ou peuvent être centrés sur des problématiques plus spécifiques à l’Espagne ou l’Amérique latine.
Le professeur de la section européenne
(histoire-géographie) évalue tout au long de l’année le travail effectué par les élèves de cette section avec la réalisation de dossiers, d’exposés, travaux d’écriture en langue étrangère… Il organise également des sorties qui permettent de découvrir l’Espagne autrement (films, expos et manifestations culturelles diverses).

Cela représente du travail, mais c’est un bagage conséquent que vous offrez à votre enfant lorsque vous l’inscrivez dans cette section.

L’équipe enseignante responsable de la section européenne

Cet enseignement se poursuit en classe de Première et de Terminale, l’objectif scolaire est d’obtenir la « mention européenne » au baccalauréat, témoin de l’approfondissement et d’une maîtrise plus grande de la langue espagnole (niveau B2 du CECRL, cadre commun de référence des langues), d’une meilleure connaissance de la sphère culturelle espagnole et hispano-américaine et symbole de l’ouverture vers l’Espagne.
Pour obtenir cette mention européenne au baccalauréat il faut obtenir au moins 12,20 en espagnol et 10,20 en DNL (discipline non linguistique, ici l’histoire-géographie).

IMG_0708
L'équipe des enseignants de langues de l'Ensemble scolaire

Les élèves bénéficient d’un large choix de langues vivantes telles que :

Allemand, Anglais, Chinois, Espagnol, Italien et Portugais.

Une équipe pédagogique 

Soudée autour des projets, ouverte aux évolutions technologiques et engagée dans les échanges culturels et linguistiques, soucieuse de chaque élève.

Des échanges et voyages linguistiques

Des échanges et voyages linguistiques mis en place afin de s’immerger dans la vie et la culture locale. Ces séjours permettent aux élèves d’acquérir une certaine aisance en compréhension et expression orale.

Une aide pédagogique 

Des heures de permanences de langues, l’après-midi, sont proposées à tous les élèves qui le souhaitent.

CDI

 

 

Le CDI : un espace où s’acquiert et s’affirme la culture de l’information

Un espace où les professeures-documentalistes apprennent aux élèves à développer leur esprit critique face aux sources de connaissance et d’information, à les faire douter des informations plutôt qu’à y croire aveuglément, à leur transmettre une attitude active en allant chercher l’information, à évaluer les informations (en cherchant la source, confrontant les faits et les interprétations…), à développer chez eux une autonomie responsable, bref à les former pour devenir les citoyens de demain.
Un espace où les professeures-documentalistes font découvrir et apprennent à maîtriser de nouveaux outils numériques (padlet, carte mentale, frise chronologique numérique, diaporama…)
Un espace où l’on vient lire des romans, des BD, des documentaires. Un lieu où l’on échange.
Un espace où l’on vient effectuer des recherches, individuellement ou collectivement (en groupe, avec un professeur ou pas).
Un espace où les projets ne manquent pas : semaine de la presse, accompagnement personnalisé, travail sur l’orientation, projet sur les journées européennes du Patrimoine, TPE, mini-TPE en Seconde…

Le portail Esidoc, un outil au service de tous les utilisateurs :

Ce portail de recherche documentaire et d’information, accessible par internet, et spécifique au lycée du Mirail, est enrichi régulièrement par les professeures-documentalistes.
Le moteur de recherche d’E-sidoc propose un accès à des ressources documentaires diversifiées (physiques et numériques) sélectionnées et validées par les professeures documentalistes.
Plus de 23 000 articles de magazines, 30 revues papier consultables sur place, 2 500 livres, plus de 200 BD, 1 000 romans et plus de 15 000 sites internet référencés.
Parallèlement, sont mises à la disposition de toute la communauté éducative des informations sur les actualités, les nouveautés et les sélections documentaires. Des rubriques sont proposées comme l’Orientation, les TPE…
Le CDI dispose de 21 ordinateurs dotés de logiciels de bureautique et de traitement d’images. 2 vidéoprojecteurs permettent aux élèves de présenter leur production.

Les ateliers

 

 

Plus de 30 ateliers proposés chaque année, parmi lesquels :

– Chant
– Art graphique
– Théâtre
– ADD (Art du déplacement)
– Jeu de rôle
– Body-combat
– Squash
– Hit Urban
– Boxe éducative
– Capoeira
– APPN (Activité physique pleine nature)
– Raga

 

– Badminton
– Hip-hop
– Ju-jitsu
– Cinéma
– Stylisme
– Percussions
– Stunt Cascades
– Photo, vidéo
– Solidarité
– Foot freestyle
– Religions et cultures du monde
– Rockschool
Et bien d’autres encore…

 

Depuis la rentrée 2010, des joueuses du club Mérignac Handball sont scolarisées au Mirail. Elles suivent une scolarité dans des classes parmi 1050 élèves selon un emploi du temps établi. Ce partenariat a pour but d’assurer une scolarité normale à des jeunes filles qui font du handball de haut niveau.

Des formations qualifiantes

Comme chaque année, en partenariat avec l’association VALT, le lycée permet à des élèves de se former au BAFA (Brevet Aptitude à la Fonction d’Animateur).

Activités : sorties et voyages

Australie

Cette année encore, l’échange culturel et linguistique entre les élèves du lycée du Matin de Bordeaux et de la Yarra Valley Grammar School de Melbourne en Australie a été l’occasion unique pour tous de s’ouvrir au monde, de s’épanouir sur le plan humain et de découvrir de nouveaux horizons. Tous ceux qui ont eu la chance de vivre cette expérience sont d’accord pour dire que ce voyage a changé leur vie.
En effet nos étudiants ont découvert un nouveau pays, ont expérimenté un autre système éducatif et ont développé des liens amicaux très forts avec leurs correspondants. Les familles, elles aussi, ont profité de la présence d’un invité venu des antipodes, et ont participé par la même occasion à son épanouissement et son éducation.
Espérons que les années à venir verront d’autres échanges aussi enrichissants voir le jour.

Australie
Australie
Australie
Australie
Australie
Australie
Australie
Australie
Australie
Australie
Australie
Australie
Chine

21,71 millions de Pékinois et nous et nous et nous…

Non ce n’était pas une blague… Nous avions bien rendez-vous le 1er avril à 8 heures à l’aéroport pour nous envoler vers une aventure incroyable !
Pas vraiment réveillés… Une nuit certainement un peu agitée par l’excitation du départ, mais tous en forme et heureux de partir… Les derniers bisous et petits gestes de la main et nous laissons « à quai » les personnes que nous aimons… Pas facile !
Arrivés à Paris, petite attente et voilà… Le voyage commence vraiment : après 10 heures de vol, nous foulons le sol chinois : il est 6 h à Beijing (Pékin), minuit à Bordeaux !

Chine

Dès notre arrivée à l’aéroport, Sophie notre guide, nous accueille, nous commençons notre périple de bien belle manière en remontant l’Avenue Chang’an, l’Avenue de la Paix éternelle puis les visites commencent dès 8h… Visite du Quartier artistique 798 de Dashanzi.
Dur dur quand on a peu dormi… Mais bon le cœur y est et vu que nous sommes sur place seulement 5 jours il nous faut enchaîner les découvertes sans perdre de temps.

Chine

Après avoir passé une bonne nuit de sommeil, pris un excellent petit-déjeuner et échangé nos euros en Yuans, nous sommes fin prêts pour assurer le programme prévu, chargé, mais tellement riche : nous enchaînons jour après jour les visites : tout d’abord sous un soleil de plomb (32°) l’immense et impressionnante place Tian’anmen avec ses défilés de militaires, puis, dans le froid et aussi la neige, la Cité interdite, la promenade dans le quartier Utong, le repas chez l’habitant et les premiers pas dans la cuisine chinoise avec la fabrication de raviolis, dégustation de thé, spectacle de Kung-Fu, de cirque, excursion à la majestueuse et incroyable Grande Muraille, visite d’une fabrique de cloisonnés, de perles, promenade au village olympique avec la découverte du surprenant stade Nid d’Oiseau, balade dans les quartiers Dashalan et Liulichang, visites du Palais d’été, du Temple du Ciel, et celui des Lamas… Que de merveilles !

Chine

C’est certain, chacun et chacune d’entre nous mesure la chance qu’il ou elle a eue de se trouver là… Chacun et chacune se souviendra… Oui se souviendront aussi des photos prises avec et par les Chinois (nos jeunes ont eu un succès fou…), des moments passés à marchander dans le marché couvert pour y acheter les petits souvenirs, des repas autour de 2 grandes tables où joie et bonne humeur avaient une place généreuse. Des partages avec les copains, copines, la guide, le chauffeur et les accompagnatrices…

Chine

Malgré quelques déboires qui resteront des anecdotes (attente de 2 heures pour avoir nos chambres, pluie dans le bus, fouille musclée et confiscation d’objets à l’aéroport de Pékin, grève d’Air France qui nous a obligés à rentrer plus tard et en train…), nous sommes repartis enrichis par tous ces magnifiques moments de découverte et de complicité.
Nous aurions encore tant et tant de choses à vous raconter…
Nous tenons à remercier ce groupe génial avec qui nous sommes parties, des jeunes polis, respectueux, solidaires entre eux… Ils ont été de vrais Ambassadeurs de notre Pays et de notre Établissement… Bravo !

Stéphanie Auzard
et Murielle Bernès-Heuga

Chine
Chine
Chine
Chine
Chine
Chine
Chine
Bolivie

Le 13 octobre de l’an de grâce 2018, nous partîmes 24 du Mirail et par un prompt renfort bergeracois, nous nous vîmes 50 à atterrir en Terra Incognita. Le sourire aux lèvres d’une émotion non contenue, nous retrouvâmes nos correspondants dans la cour du lycée de La Paz, dans la ferveur colorée et dansante d’une fête d’accueil aux saveurs tout amérindiennes… Les jours qui suivirent nous entraînèrent à la rencontre de cultures indigènes teintées d’hispanisme, aux confins d’une nature édifiante : entre paysages rudes et souvent minéraux de l’Altiplano et des massifs andins, froids et désertiques dans le Salar et sur les rives du Titicaca, plus verts enfin en descendant vers les Yungas tropicaux… La Bolivie, ses habitants, nos hôtes nous auront laissé d’immortels souvenirs d’un ailleurs dépaysant et enthousiasmant. Bref, une expérience unique avec un groupe de jeunes soudés et sympathiques.

Bolivie
Bolivie
Bolivie
Bolivie
Italie

Au cours d’une semaine, les 1ères STD2A ont voyagé en Italie et particulièrement à Venise. En effet, cette ville constitue les berceaux des œuvres d’art indispensables à la culture d’un élève en STD2A (Sciences techniques du Design et des Arts appliqués).
Partant du principe que les œuvres s’apprécient davantage dans leur contexte de création, ces sorties sont un prolongement d’ateliers de dessin d’observation, de pratique de la langue, de l’acquisition des connaissances de l’histoire de la peinture, de l’architecture et de la sculpture.
Cette expérience fut très enrichissante pour les élèves, car cela renforce l’aptitude à l’adaptation et leur permet de s’ouvrir au monde du design à l’échelle mondiale.

Italie
Italie
Italie
Week-end au ski

Un petit week-end au froid à Piau Engaly pour les lycéens du Mirail. Manteaux, ski, bonnets, écharpe, lunettes et crème solaire sont au rendez-vous. Chaque année les lycéens se retrouvent à la montagne pour gravir les pistes de la station. Un moment convial et sportif pour que les élèves puissent vivre un week-end exceptionnel entre eux.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

La fête de fin d’année de l’ensemble scolaire

Voici quelques années que nous valorisons le travail des élèves et des intervenants sur les ateliers…

L’ensemble scolaire du Mirail se réunit pour fêter la fin d’année et découvrir ce que les élèves ont bâti dans leurs ateliers respectifs. Danse, théâtre, capoeira, chant et bien d’autres sont au rendez-vous.

C’est un moment de partage et de solidarité entre nos élèves, professeurs et intervenants.
Nous sommes chaque année ébahis devant cette profusion de talents.

Plan d'accès

Contactez-nous par :

Téléphone :
 
Adresse : 36, rue du Mirail
33000 BORDEAUX

Contactez le Lycée

* Champs obligatoires


Tarifs rentrée 2019

 

 

SECONDE GÉNÉRALE : 1 096,00 € l’année

PREMIÈRE GÉNÉRALE : 1 168,00 € l’année

TERMINALE GÉNÉRALE : 1 240,00 € l’année

SECONDE OPTION ARTS APPLIQUÉS : 1 216,00 € l’année

PREMIÈRE STD2A / ARTS APPLIQUÉS : 1 288,00 € l’année

TERMINALE STD2A / ARTS APPLIQUÉS : 1 360,00 € l’année

SECONDE AMÉNAGÉE : 1 792,00 € l’année

Dont cotisation facultative à l’association des  parents d’élèves, l’APEL, de 28,00 €.

Tarif non contractuel.

S’inscrire

 

 

Vous téléphonez au 05 56 92 27 83, l’agent d’accueil vous donnera un rendez-vous avec le chef d’établissement, M. Coucharrière.
Pour les étudiants du campus, contactez M. Santos au 05 56 91 07 11.

RÈGLEMENT INTÉRIEUR

 

 

Fonctionnement de l’établissement

La vie scolaire est une vie de communauté. Dans ce contexte, il est demandé à chacun d’être responsable de lui-même et d’accepter les consignes dans le respect de soi et de l’autre.
Le Lycée est ouvert sans interruption de 7 h 30 à 18 h 00 et le samedi jusqu’à 12 h 30. Au-delà de son emploi du temps, l’élève peut faire son travail scolaire dans une salle d’étude surveillée ou éventuellement au C.D.I. jusqu’à 17 h 00.

I. VIE DANS L’ÉTABLISSEMENT

1. Pendant les heures libres placées entre deux cours, les sorties à l’extérieur de l’établissement sont interdites. Durant ces heures, les élèves doivent se rendre en salle d’étude. Après l’appel et en accord avec le personnel d’éducation, ils peuvent se rendre au C.D.I. Ils ne quittent ces lieux qu’à l’heure suivante.
2. En cas d’absence d’un professeur, en début ou fin de matinée, les élèves doivent s’informer auprès du service éducatif de la conduite à tenir et ne prendre aucune initiative sans cette consultation préalable. Ils peuvent être autorisés à sortir de l’établissement sauf avis contraire des parents, notifié par courrier au responsable de niveau en début d’année.
3. La matinée commence à 8 h 00 par une première sonnerie. Les élèves doivent se rendre en classe afin d’être prêts à travailler pour 8 h 05. La pause du matin est de 15 minutes (9 h 55/10 h 10). La fin de la pause est signalée par deux sonneries rapprochées d’une minute. Dès la première sonnerie, chacun se dirige vers sa salle de cours. Il n’y a pas de pause aux intercours, notamment à 11 h 00.
4. à la pause déjeuner, les élèves sont libres de sortir de l’établissement, qu’ils prennent ou non leur repas au lycée. Les parents s’y opposant doivent le signaler par écrit au responsable de niveau en début d’année. Tout changement est également à signaler par écrit.
5. Toutes les activités (ballon, musique…) sont interdites durant les heures de cours (8 h-14 h).
6. Toute personne ne faisant pas partie de l’é­ta­blis­sement ne peut entrer qu’avec l’autorisation du personnel d’accueil.
7. Des casiers nominatifs sont à la disposition des élèves dès la rentrée afin de stocker leurs livres, blouses… La location se fait de façon obligatoire auprès du service comptabilité.

II. COMMUNICATION AVEC LES PARENTS

1. Les bulletins trimestriels sont communiqués aux parents par courrier, sauf au dernier trimestre, où ils sont remis à l’élève par les professeurs principaux. Les notes sont consultables sur le site www.scolinfo.fr (un code personnel vous a été remis par l’établissement). Les parents se tiennent informés des absences, retards et des sanctions de leur enfant en consultant régulièrement ce site ou le carnet de liaison.
2. Les réunions de parents se situent en décembre-janvier. Les rendez-vous sont pris par l’intermédiaire des élèves dans la quinzaine qui précède. Durant l’année, vous pourrez prendre rendez-vous avec des professeurs par l’intermédiaire du carnet de liaison.
3. Le calendrier des vacances scolaires est précisé au début du carnet de liaison. Il est obligatoire de respecter ces dates. Toute dérogation doit faire l’objet d’un courrier au responsable de niveau au moins trois semaines avant l’absence.

III. LE CAP : CONTRAT D’ACTIVITÉS PERSONNALISÉ

1. Ateliers :
Les élèves se rendent aux ateliers par leurs propres moyens.
Les ateliers sont organisés autour d’un projet d’année. Après la période d’essai l’élève s’engage moralement à suivre le (les) atelier(s) toute l’année et à participer au projet d’année.
2. Accompagnement personnalisé (permanences de professeurs) :
Chaque semaine des professeurs de l’établissement assurent des accompagnements personnalisés. L’élève peut s’y rendre librement en fonction de ses besoins et pour le temps qu’il juge nécessaire (jusqu’à 2 h). Chaque professeur tient un cahier de présence sur lequel l’élève doit s’inscrire.

IV. RETARDS ET ABSENCES

1. En cas d’arrivée de l’élève après la sonnerie, le responsable du service éducatif se trouvant à l’accueil évalue la situation et décide de l’envoyer ou non en cours. Tout retardataire non accepté en cours se rendra en salle d’étude et se présentera au cours suivant avec un mot signé par le personnel d’éducation.
2. Toute absence, de quelque durée qu’elle soit, doit être signalée par téléphone dès son début (avant, le cas échéant) auprès du service éducatif, par le responsable de l’élève. Dès son retour, l’élève fait signer son carnet de liaison avant de reprendre les cours et le présente de lui-même aux professeurs.

V. ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

1. Présence :
Les élèves se rendent par leurs propres moyens sur les lieux du cours d’E.P.S.
Les élèves se doivent d’assister à tous les cours quel que soit leur handicap, le professeur adaptant les contenus d’enseignement et l’évaluation.
La tenue vestimentaire doit être correcte et adaptée au cours d’E.P.S.
2. Dispenses :
La notation en E.P.S. pour le baccalauréat s’effectue en contrôle continu. En conséquence, les élèves de Terminale et de Première doivent retirer au secrétariat une demande de dispense à faire remplir par leur médecin traitant (obligatoire pour des absences supérieures ou égales à 3 mois) et doivent la ramener au secrétariat des élèves.
L’élève invoquant une inaptitude physique doit la justifier par un certificat médical à remettre impérativement au professeur d’E.P.S., plus une copie au secrétariat et au service éducatif.

VI. DÉLÉGUÉS DES ÉLÈVES

1. Les élections : les élèves sont élus au suffrage universel, après avoir déposé leur candidature auprès du professeur principal. Les élections des délégués de Première et Terminale doivent avoir lieu dans les quinze premiers jours de septembre, celles de Seconde, la deuxième quinzaine de septembre.
2. Fonctions : les délégués-élèves font le lien entre leur classe, le professeur principal, les professeurs et le service éducatif du Lycée du Matin. Ils doivent représenter la classe dans diverses réunions fixées au sein de l’établissement.
3. Conseils de classe : après avoir préparé le conseil avec le professeur principal et la classe, ils sont tenus d’assister aux trois conseils dans leur intégralité, ainsi que les parents délégués, sauf décision contraire du chef d’établissement. Leur rôle est de traduire les difficultés de leurs camarades et d’aider les professeurs à mettre en œuvre les moyens pour y remédier. Ils sont tenus de garder secret le contenu des débats sauf avis contraire du professeur principal. Pour tout manquement à ses devoirs, le délégué sera automatiquement déchu de sa fonction ; il en sera rendu compte à l’ensemble des élèves.
4. Conseil d’établissement : les représentants des élèves au conseil d’établissement sont élus parmi les délégués par tous les élèves du lycée. Les élections ont lieu le quatrième jeudi du mois de novembre. Ce conseil se réunit au moins trois fois dans l’année et traite de questions fondamentales concernant le lycée.

VII. LE C.D.I. ET LA SALLE INFORMATIQUE

1. Le C.D.I. et la salle informatique sont ouverts aux élèves du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h.
2. Chacun doit avoir une attitude adaptée au lieu et respecter une ambiance studieuse et calme.
3. Prêt :
• Tous les emprunts ainsi que les retours devront être obligatoirement enregistrés auprès de la documentaliste
• La durée du prêt varie en fonction du type de do­cument (livres, revues…).
4. Les manuels scolaires en usage dans l’établissement ne sont pas en accès direct au C.D.I. Le prêt de ces manuels est limité à l’enceinte du lycée.
5. Photocopies : une photocopieuse à monnayeur est mise à la disposition des élèves. L’élève doit acheter une carte pour effectuer les photocopies.
6. En début d’année, la documentaliste remet aux élèves un code d’accès à leur session informatique. La confidentialité des mots de passe doit être respectée.
7. Les élèves ont accès à Internet et à la messagerie dans le cadre de recherches à visée exclusivement pédagogique.
8. Les élèves bénéficient à partir de leur session, d’un quota d’impressions, dont ils sont responsables.

CHARTE INFORMATIQUE ET INTERNET

Cette charte s’applique à tous les utilisateurs, membres du personnel ou élèves voulant utiliser les postes informatiques du Lycée du Mirail. Elle précise les droits et obligations que le lycée et les utilisateurs s’engagent à respecter.
1. Respect de la législation :
Sont interdits et pénalement sanctionnés :
– le non-respect du droit à la personne : atteinte à la vie privée d’autrui, la diffamation et l’injure.
– le non-respect des bonnes mœurs et des valeurs démocratiques : consultation de sites pornographiques, de sites présentant toute forme d’apologie (crime, racisme…).
– le non-respect de la propriété intellectuelle et artistique : reproduction, représentation ou diffusion d’une œuvre de l’esprit en violation des droits d’auteur.
2. Condition d’accès :
L’utilisation du réseau informatique est exclusivement réservée aux activités pédagogiques et à la recherche d’information.
– pour se connecter au réseau, chaque utilisateur reçoit en début d’année un code personnel et confidentiel lui permettant d’ouvrir une session de travail sur le réseau permettant d’accéder à son bureau virtuel.
– l’utilisateur est entièrement responsable de ses codes d’accès. À la fin de chaque séquence de travail, l’utilisateur veillera à bien fermer sa session.
– le lycée met à la disposition de chaque utilisateur sur son bureau virtuel différents logiciels de bureautique, de PAO (publication assistée par ordinateur), des cédéroms, l’accès à internet… et divers documents permettant la réalisation d’activités pédagogiques.
3. Accès au réseau internet :
L’accès au réseau internet est réservé à la recherche d’information dans le cadre d’une activité pédagogique.
L’accès à des services de types messagerie ou forum de discussion est strictement réservé aux besoins scolaires.
L’historique des recherches effectuées est enregistré et consultable à tout moment par les responsables du réseau.
Un logiciel d’observation permet de suivre les recherches de chaque utilisateur et de bloquer celles-ci si cela est nécessaire.
Le téléchargement de musique ou logiciels est interdit.
4. Respect du matériel et des procédures d’utilisation :
L’utilisateur est responsable du matériel confié et doit respecter les règles d’usage suivantes :
– ne pas modifier la configuration du système.
– ne pas ouvrir ou modifier les fichiers d’autrui.
– ne pas utiliser de clés USB ou de cédéroms… personnels à des fins non pédagogiques.
– ne pas éteindre l’ordinateur après utilisation sans autorisation.
– signaler tout problème technique aux personnes responsables.
5. Sanctions en cas de non-respect de la Charte :
Des sanctions spécifiques pourront se rajouter à celles prévues par le règlement, telles que l’interdiction temporaire ou définitive d’utiliser le matériel informatique du lycée.

CONSIGNES DE SÉCURITÉ

Repérez le plan d’évacuation affiché dans toutes les salles de classe, lisez régulièrement les consignes de sécurité et mémorisez le point d’évacuation de la salle dans laquelle vous vous trouvez.
1. Au quotidien :
– dans les salles de classe laissez toujours le passage disponible vers la deuxième porte, y compris en laissant un couloir de circulation entre les tables.
– dans les escaliers, circulez toujours sur le côté droit pour tous les déplacements.
– aux heures de rentrée, aux pauses et en cas d’évacuation, ne provoquez pas de bousculades.
2. En cas d’alerte et d’évacuation des locaux :
– obéissez aux ordres de l’adulte qui est avec vous.
– évacuez calmement et en silence pour que tous puissent entendre les ordres donnés.
– rendez-vous directement vers le point indiqué sur le plan dans votre salle. Ne faites jamais marche arrière.
– arrivés dans la cour, rassemblez-vous au point de ralliement en file indienne pour faciliter l’appel, et permettre ainsi de vérifier que personne n’est resté dans les locaux.
– vous ne vous dispersez qu’après l’ordre donné par le chef d’établissement ou par son représentant.
– au cas où le point de rassemblement de la salle où vous vous trouvez n’est pas spécifié, évacuez le bâtiment et rassemblez-vous au centre de la cour.

L’inscription dans l’établissement implique l’acceptation du présent règlement par l’élève et ses responsables.

ARTICLE PREMIER :

Comportement

1. La tenue vestimentaire doit être correcte et appropriée. Le port du survêtement n’est autorisé que le jour de présence en EPS. Dans le cas contraire, les élèves peuvent être renvoyés chez eux pour se changer. Notés absents, à leur retour, ils se présentent auprès du service éducatif pour signifier leur rentrée.
2. Aucun écart de langage, ni de comportement n’est toléré. Dans ce cas, des mesures sont prises à l’égard de tout contrevenant : exclusion de cours, colle, avertissement, voire conseil de discipline.
3. Tout élève perturbant le fonctionnement d’un cours ou n’étant pas physiquement en état de le suivre en sera exclu.
4. En cas de fraude à une évaluation, la fraude est signalée au responsable et peut être passible d’un avertissement.
5. L’usage des MP3, casques, des téléphones portables, des consoles… et de la cigarette électronique est interdit dans le lycée. En cas d’infraction, l’élève pourra effectuer un TIG, le samedi après-midi. En aucun cas le lycée ne sera tenu responsable de leur disparition ou détérioration.
6. Il est interdit de manger et de boire dans les salles durant les cours, les études et les activités au CDI. En cas d’infraction, l’élève pourra effectuer un T.I.G.

ARTICLE DEUXIÈME

Retards – Absences

Un retard est une absence de moins d’une heure.
1. Tout élève en retard sera collé au moins une heure. à partir du 10ème retard il peut avoir un avertissement.
2. Les retards ne doivent pas se transformer en petites absences. Celles-ci doivent être limitées. Il n’est pas toléré plus de 5 absences inférieures à 2 jours. En cas d’abus et quel que soit le motif de l’absence (justifiée ou non), le service éducatif du lycée du matin se réserve le droit de sanctionner l’élève (colle ou avertissement) et de lui faire rattraper les cours, y compris pendant les vacances.
3. Tous les cours sont obligatoires une fois les options choisies, et le restent jusqu’à la fin de l’année. Il en va de même pour les ateliers, qui sont régis par le CAP, et les heures de C.N.E.D.
4. Les élèves inscrits au C.N.E.D. doivent se faire connaître auprès du responsable de niveau et du professeur principal, qui veilleront au suivi de l’option choisie (les cours et les devoirs doivent être directement envoyés à l’adresse du lycée du Mirail). L’élève devra être présent 3 h par semaine en étude, et fera, au minimum, 3 devoirs par trimestre. En cas de devoir non remis, l’élève sera sanctionné par un zéro sur son bulletin.
5. Les devoirs communs, les bacs blancs et les oraux sont des entraînements à l’examen, ils peuvent avoir lieu l’après-midi. Le planning des devoirs est communiqué au début de l’année par le professeur principal. En cas d’absence à une évaluation écrite ou orale, l’élève pourra se voir attribuer un ZÉRO.
6. Toute absence, même signalée par téléphone ou par www.scolinfo.fr, et quelle que soit sa durée, doit être régularisée au Service éducatif par un billet d’absence (rose), dès le retour de l’élève dans l’établissement.
7. Toute absence non justifiée ou non régularisée auprès du Service éducatif peut être sanctionnée par une colle, un T.I.G., voire un avertissement.
8. Chaque élève est tenu d’avoir toujours avec lui son carnet de liaison, des sanctions peuvent être prises dans le cas contraire.

ARTICLE TROISIÈME

Sanctions

1. Les exclusions : Tout élève exclu, y compris du cours d’EPS, doit prendre ses affaires et se présenter au service éducatif, accompagné d’un autre élève (délégué de préférence) avant d’aller en salle d’étude. Pour réintégrer le cours suivant, il doit présenter un billet d’admission au professeur, signé par le Service éducatif. Le professeur doit alors passer, dans la journée, au service éducatif, pour signer la notification d’exclusion. De ce fait l’élève, l’élève pourra rester en colle le jour même jusqu’à 17h. À la quatrième exclusion, un avertissement peut être donné.
2. Les colles ont lieu de 14 h 15 à 16 h 15 (mercredi et samedi après-midi). Elles sanctionnent des retards, le comportement ou un manque de travail. Dans ce dernier cas, le professeur, collant des élèves, remplit un bulletin de colle et dépose, en même temps au service éducatif, un travail à faire.
3. Les T.I.G. (Travaux d’Intérêt Général) : ils se déroulent à partir de 14 h 15, y compris le samedi, sous la responsabilité du service éducatif. Ils peuvent durer de 1 à 2 heures. Ces travaux peuvent être : balayage de la cour, nettoyage du foyer, petits travaux de secrétariat.
4. Les avertissements : un avertissement est une sanction grave, qui doit donc rester rare. Ils sont donnés soit en conseil de classe, soit en cours de trimestre, suite à un manquement grave au règlement. Ils sont donnés par le chef d’établissement après consultation de la directrice des études, de la responsable de niveau, du professeur principal et du professeur concerné. Un second avertissement entraîne un conseil de discipline. Dans tous les cas, ces avertissements peuvent être notifiés sur les bulletins trimestriels.
5. Le conseil d’éducation : coprésidé par le professeur principal et la directrice des études, il regroupe : la responsable de niveau, tous les professeurs de la classe, les parents correspondants et les délégués, en présence de l’élève concerné. L’élève est convoqué sur décision conjointe du professeur principal et du responsable de niveau, sur demande, de plusieurs professeurs, formulée au moins 8 jours avant la date prévue.
Ce conseil a pour but d’aider l’élève et non de le sanctionner. Il se réunit 3 fois par an, si besoin, aux pré-conseils d’octobre et aux conseils de classe des 1ers et 2èmes trimestres. En conséquence, les conseils de classe des 1ers et 2èmes trimestres se dérouleront comme suit :
1 – examen des résultats de chaque élève (« cas par cas »)
2 – bilan – synthèse de la classe
3 – conseil d’éducation (les élèves concernés seront convoqués 1 h 30 après le début du conseil de classe)

6. Le conseil de discipline : il peut aller jusqu’à prononcer l’exclusion définitive de l’élève.
Participent à ce conseil : le chef d’établissement, la directrice des études, la responsable de niveau, le professeur principal, les professeurs concernés par les avertissements donnés, un membre permanent nommé par l’APEL et/ou un parent correspondant de la classe, les élèves délégués, l’élève lui-même et éventuellement la psychologue de l’établissement. Cinq journées seront réservées à cet effet, en octobre, décembre, février, avril et mai.
7. La mise à pied : lorsque l’élève est convoqué à un conseil de discipline pour faute grave, il peut être mis-à-pied jusqu’à la date de celui-ci par la directrice des études.
8. L’absence au conseil de discipline : en cas d’absence de l’élève à son conseil de discipline le conseil statue par contumace. Dans ce cas, et sous 8 jours, sur demande des responsables de l’élève, il sera organisé un nouveau conseil de discipline.

ARTICLE QUATRIÈME

Règlement du CDI

Le CDI est ouvert, en priorité, aux élèves qui souhaitent lire et mener des recherches documentaires.
Les lycéens sont accueillis sur leur temps libre mais aussi sur leur temps d’études obligatoires, avec l’accord de la documentaliste et du service éducatif.
Les prêts et retours varient en fonction des documents (livres, revues…).
Les manuels en usage ne sont prêtés que dans l’enceinte du lycée.

ARTICLE CINQUIÈME

Le Contrat d’Activité Personnalisé (C.A.P.)

1. L’élève est tenu de remplir et de ramener son C.A.P. à chaque début de période si modifications (5 périodes dans l’année)
Dans les cas suivant :
– C.A.P. non remis à la date prévue
– C.A.P. non signé par les parents
L’élève sera collé.
2. Pour les ateliers et les études, la conduite à tenir en cas d’absence est la même que pour une absence en cours. Toute absence non justifiée sera sanctionnée. Le Service Éducatif peut prononcer une exclusion, temporaire ou définitive des ateliers ou des études, pour manquement au règlement de l’atelier ou des études.

ARTICLE SIXIÈME

1. La possession et la consommation d’alcool sont interdites dans l’enceinte et aux alentours de l’établissement. Dans ce cas, les élèves peuvent être renvoyés chez eux après information aux responsables de l’élève. Notés absents, à leur retour, ils se présentent auprès du service éducatif pour signifier leur rentrée. Un avertissement peut être donné.
2. La possession, la consommation, l’offre et la vente de produits stupéfiants sont interdites par la législation française et donc dans l’enceinte et aux alentours de l’établissement. Tout contrevenant sera passible d’un conseil de discipline et sera signalé au Procureur de la République. Un conseil de discipline est directement mis en place dans les problèmes liés aux produits stupéfiants et à la violence.

RÈGLEMENT & fonctionnement SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Fermer le menu